Il était une fois, sur un continent pas si lointain, au cœur d'une immense forêt végétalienne, un vaste royaume. Pas de Reine, ni de Roi, mais des "vous", des "moi", des lémuriens postillonneurs de pépins, des buveurs de smoothies verts, des mangeurs d'algues et de noix de cajou.... Un road movie vitaminé sur les terres de l'alimentation vivante, végétalienne et biologique.

jeudi 14 juin 2012

La soupe de l'autruche

Un soir avec plus beaucoup de végétaux frais dans le frigo.
(Si, si ! C'est une chose qui arrive. Même que ça fait du bien d'épuiser un peu les stocks.)
L'envie de quelque chose de réconfortant mais rapide à préparer.

Résultat : une soupe savoureuse et sa petite montagne verte et croquante.
Figue et tomate... Miam !

Pour un bol de soupe

Commencer par mettre tremper 10 à 15 minutes

1 figue sèche
2 petites rondelles d'ananas séché
3 petits morceaux de tomate séchée
(Conserver l'eau de trempage)

Mettre dans le mélangeur avec l'eau de trempage (1/2 tasse environ) et ajouter :

1 belle tomate ou deux si elles sont petites
1 (vraiment) petite courgette
(réserver 3 rondelles)
Le quart d'une petite échalote française
1 cuillère à café de miso
Quelques gouttes de citron
Un peu de racine de céleri sauvage râpée
(J'ai utilisé celle de chez d'Origina)

Mixer et servir.

Pour la petite montagne verte et croquante

Quelques brins de persil plat
1 petit quart d'échalote française
1 à 2 cuillères de graines de citrouille d'Autriche (ou classiques)
3 rondelles de courgettes coupées en brunoise
1 figue coupée en petits dés

Ajouter sur le dessus de la soupe et manger !


J'ai accompagné cette soupe d'un petit reste de feuilles vertes, (mélange de roquette, petites feuilles d'épinard et mizuna) servies avec une cuillère à soupe de
quelques amandes et abricots secs moelleux.
C'est tout ! Même pas besoin de sauce !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire