Il était une fois, sur un continent pas si lointain, au cœur d'une immense forêt végétalienne, un vaste royaume. Pas de Reine, ni de Roi, mais des "vous", des "moi", des lémuriens postillonneurs de pépins, des buveurs de smoothies verts, des mangeurs d'algues et de noix de cajou.... Un road movie vitaminé sur les terres de l'alimentation vivante, végétalienne et biologique.

lundi 31 décembre 2012

Mes cookies carrot'cake

Hier après-midi, une soudaine envie de gâteau à la carotte me fait nouer mon tablier autour de ma taille et après quelques hésitations autour des oléagineux et de l'absence de raisins secs dans mes placards, je me décide pour un mélange de noisettes et noix de Grenoble fraîchement décortiquées auxquelles j'ajoute une poignée d'amandes. Les canneberges remplacent les raisins et le résultat est délicieux.

Il me semble que c'est une belle manière de finir cette année 2012 que de partager cette recette toute crue aux saveurs hivernales et réconfortantes. 

Pour 8 à 10 cookies environ

30 gr de noix de Grenoble
30 gr de noisettes 
30 gr d'amandes
60 gr de carotte râpée
25 gr de canneberges
3 dattes Medjool
1 cuillère à soupe et demie de sirop d'érable
Fleur de sel
Cannelle
Gingembre en poudre
Pincée de vanille (optionnel)

Mixer les amandes et les noisettes pour les réduire en poudre. 
Puis les mettre dans un saladier.
Hacher les noix de Grenoble au couteau et les ajouter dans le saladier.
Râper l'équivalent d'une belle carotte pour en obtenir 60 gr râpé. 
Réserver à part.
Hacher les dattes au couteau pour obtenir une pâte de datte consistante. Réserver. 

Dans le saladier, ajouter les épices et la fleur de sel puis mélanger avant d'ajouter le reste des ingrédients : canneberges, carotte râpée, purée de datte et sirop d'érable. Mélanger avec les mains jusqu'à ce qu'il soit possible de former une boule puis réaliser 8 à 10 petites galettes. 

Poser les galettes sur une plaque du déshydrateur (sans feuille Teflex) et à l'aide d'une cuillère et d'un petit morceau de papier sulfurisé, aplatir doucement le dessus de chaque galette pour qu'elles fassent un peu moins de 1 cm d'épaisseur.

Déshydrater à 40° durant 10 à 12 heures
et... C'est l'heure du goûter non ?

Sur ce, les lémuriens et moi-même vous souhaitons une 
très belle soirée de réveillon ! 
Retrouvons-nous en 2013 pour la suite de l'aventure !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire