Il était une fois, sur un continent pas si lointain, au cœur d'une immense forêt végétalienne, un vaste royaume. Pas de Reine, ni de Roi, mais des "vous", des "moi", des lémuriens postillonneurs de pépins, des buveurs de smoothies verts, des mangeurs d'algues et de noix de cajou.... Un road movie vitaminé sur les terres de l'alimentation vivante, végétalienne et biologique.

dimanche 5 février 2012

Pudding pomme-cannelle et " Grabigouji "



(Pour une portion)

1 petite pomme
1 cuillère à café et demie de poudre de chia blanc
1 cuillère à café de purée d'amande crue
1 cuillère à café de mesquite
1 cuillère à café de sirop d'agave
Une pincée de cannelle
1 poignée de raisins secs

Mixer la pomme avec un peu d'eau et ajouter le reste des ingrédients sauf les raisins secs et le sirop d'agave.
Servir et ajouter sur le dessus les raisins secs et le sirop d'agave.

La cannelle parfume délicatement et la consistance obtenue avec le chia donne à ce pudding de vraies saveurs de desserts hivernaux.

***

Quand j'arrive chez LB, je lui dis : " Bonjour Grabigouji."
Et Louise de répondre : " Grabigouji. "
Alors je suis contente - ça veut dire que tout va bien.

Pendant plusieurs années LB a chantonné ou repris vaguement des airs archiconnus de comptines pour enfants.
Petit à petit le texte initial s'est transformé en onomatopées. Puis la mélodie, à son tour à disparu. Ne reste maintenant que Grabigouji
 (...) qui signifie bien des choses.
D'abord comme je l'ai écrit, c'est notre nom de code à elle et moi, mais c'est aussi l'expression d'un désir, l'envie de faire un dessin, de voir les oiseaux sur la terrasse 
(...)

Grabigouji pour toujours.

***
 
When I arrive at LB's house, I say " Hello Grabigouji. "
And Louise replies " Grabigouji. "
Then I'm happy - it means that all is well.

For several years now, LB has sung or vaguely picked up very well-known tunes from children's nursery rhymes.
Little by little, the initial text has been transformed into onomatopoeia. Then the melodic line disappears in turn. Now only Grabigouji remains 
(...) which takes on all sorts of meanings.
Firstly, as I've written, it is the code name we share between us, but it is also the expression of a desire, the desire to make a drawing, to see the birds on the terrace (...)
 
Grabigouji forever


Brigitte Cornand

GRABIGOUJI

À Louise Bourgeois,
mon amie

To my friend
Louise Bourgeois

Aucun commentaire:

Publier un commentaire